Assistance vocale : quelles conséquences pour le digital marketing ?

Assistants vocaux : quelles conséquences pour le digital marketing ? 

Quelle est la tendance induite par les moteurs de recherche vocaux, vis à vis du Digital Marketing et du SEO1 ?

Les moteurs de recherche vocaux

Amazon vs Google : la nouvelle guerre des moteurs de recherche

Les moteurs de recherche vocaux ont le vent en poupe !

Les évolutions de consommation dans la recherche d’informations, challenge la suprématie de Google.

Un concurrent de taille se profile, puisqu’il s’agit d’Amazon qui prend une belle longueur d’avance dans la recherche vocale.

Qui n’a pas fait l’expérience avec son téléphone portable de parfois préférer faire une recherche vocale plutôt que de la taper sur son clavier ?

Qu'est-ce qu'un assistant virtuel ?

Un assistant virtuel intelligent (IVA) ou un assistant personnel intelligent (IPA), est un logiciel capable d’interpréter des commandes vocales. Ils peuvent ainsi réaliser des tâches comme répondre à des questions, agir sur d’autres logiciels ou contrôler des appareils domotiques. 

Cela peut sembler en effet pertinent surtout lorsqu’on ne peut pas toujours avoir les mains libres ni pour faire une recherche, ni pour prendre son téléphone pour en consulter le résultat.

C’est effectivement une nouvelle tendance de consommation des moteurs de recherche qui se dégage.

Cela ne concerne pas seulement les téléphones mobiles mais aussi les assistants vocaux tel Alexa. Un phénomène de mode qui pourrait bien, vu son ampleur, finir par devenir une norme dans les années avenir. La nouvelle génération étant plus encline à consommer ce type de  service, cela rend la perspective d’autant plus envisageable à terme.

Assistance vocale : quelles conséquences pour le digital marketing ?

Quels sont les défis posés par ces nouvelles technologies d’assistance vocale ?

Même si c’est en bonne voie, tout n’est pas encore gagné pour devenir la norme. De nombreuses difficultés restent encore à surmonter afin d’être parfaitement efficace.

Assistance vocale : quelles conséquences pour le digital marketing ?

La reconnaissance vocale

La technologie de reconnaissance vocale doit réaliser des prouesses tant sont variées les langues, les voix, les accents et les intonations.

L’intelligence artificielle

Quand on sait qu’un même mot dans une même langue peut avoir plusieurs significations possibles. On comprend que l’intelligence artificielle va être éprouvée par les multiples contextes linguistiques à intégrer mais aussi les aspects culturels, sociaux voire pourquoi pas prochainement, les situations émotionnelles ?

Cela pourrait permettre à l’assistant vocal de préférer appeler en urgence les pompiers plutôt que de commencer à lire à haute voix la recette d’un dernier pot au feu à la mode,  si on vient à crier en panique : “au feu !

Assistance vocale : quelles conséquences pour le digital marketing ?

Les services intégrés et le big data

S’il me suffit de dire à mon assistant vocal de réserver un billet d’avion, voire un voyage entier pour passer un weekend à Genève, la bonne compréhension orale de la demande ne va pas seulement suffire…

Si déjà en 2016*, Google avait relevé que 20 % des requêtes effectuées aux USA depuis l’application Android du moteur étaient faites à l’oral, deux ans* plus tard, la popularité pour la recherche vocale s’était bien installée, dans le monde :

  • 46 % des recherches vocales quotidiennes concernent des entreprises et des marques locales. En un an, 58 % des consommateurs ont utilisé une interface vocale pour trouver des informations au sujet d’un commerce local.
  • 72 % des possesseurs d’enceintes connectées ont intégré leur appareil à leur routine quotidienne.
  • 400 millions d’appareils embarquent Google Assistant.

Ça n’est pas tout d’avoir pu comprendre la question grâce à la reconnaissance vocale et à l’intelligence artificielle, maintenant il va falloir trouver la réponse et agir !

Assistance vocale : quelles conséquences pour le digital marketing ?

Une fois la demande bien comprise, il faut maintenant trouver la bonne réponse dans le Big data et réserver le voyage de manière pertinente et efficace grâce aux services intégrés. Il faut trouver le meilleur rapport qualité-prix, le meilleur endroit (suivant mes goûts) et avec les bonnes options, c’est à dire, celles qui me correspondent ou qui sauront me surprendre agréablement.

Ne pas oublier non plus de me réserver une place près du hublot pendant le trajet en avion et un taxi et un restaurant à l’arrivée, ça ne sera pas de refus non plus… Autant dire que l’assistant vocal va avoir de quoi se faire du souci.

Je n’ose pas imaginer une grève un jour avant le décollage, s’il faut lui demander de trouver une solution à tout ça…

Comment le marketing digital et en particulier le SEO doivent-ils anticiper ?

Une des caractéristiques des requêtes orales c’est d’utiliser les mots de liaisons. 

Assistance vocale : quelles conséquences pour le digital marketing ?

A l’origine, des requêtes épurées jusqu’à l’os

Les requêtes tapées par les internautes dans les moteurs de recherche ont jusqu’alors la caractéristique de supprimer les mots de liaison et souvent les accents. A lire ces phrases types, on a l’impression que c’est l’humain qui parle comme un robot en tentant de s’adapter à la machine.

Mais pour une bonne part, cela est dû à des raisons évidentes de rapidité de frappe. Même si cela facilitait grandement le travail du moteur de recherche plus à l’aise jusqu’alors, à n’avoir à se concentrer plus sur les mots et les expressions, que sur le sens global de la requête et son contexte. 

Et Google créa le moteur de réponses !

Les moteurs de recherche ont déjà commencé l’évolution qui permet de trier le bon mot du mauvais pour être capable de mieux comprendre les phrases complexes. Cela participe de pouvoir rendre plus naturelle la communication homme-machine. On a ainsi  progressivement pu transformer des moteurs de recherche comme Google en moteur de réponse. Chacun aura d’ailleurs pu observer les effets lors d’une recherche, par ces quelques lignes (featured snippets)  qui viennent désormais se positionner entre les annonces Adwords et les premiers résultats.

Une évolution qui créé d’ailleurs des sueurs froides aux SEO1. Les résultats dits “naturels” se voient de fait, exclus de quelques centimètres de la position du “triangle d’or2 où venaient se loger “naturellement” 3 précieuses pépites correspondant aux 3 premiers résultats fournis par l’algorithme de recherche.

Miracle ? Une machine qui comprend mieux qu’un enfant de 3 ans !

Déchiffrer avec pertinence des requêtes formulées à l’écrit, en langage naturel constitue déjà un premier pas vers une plus grande compréhension du langage tel qu’il est naturellement exprimé à l’oral.

Bonne nouvelle ! On n’aura pas besoin de parler à son assistant vocal, comme s’il sortait de la jungle…

Assistance vocale : quelles conséquences pour le digital marketing ?

Quoi de neuf pour le SEO1 ?

Si la proportion des phrases complètes s’accélère parmi le nombre de requêtes de recherche, il va falloir que le SEO anticipe cette évolution, en tenant compte de phrases types plutôt que de se limiter à de simples expressions.

En effet si la requête se fait de plus en plus sur une phrase longue plutôt que sur quelques mots ou expressions distinctes et épurées, il va falloir aux rédacteurs web et SEO, penser à indexer des étiquettes plus complexes en intégrant des mots de liaisons prévisibles.

Par exemple, plutôt que de songer à étiqueter (seulement) le mot “digital” ou l’expression “digital marketing“,  il faudra songer à intégrer des séquences plus longues et malgré tout probable car proche du langage courant comme par exemple “quelle est la tendance pour le digital marketing“.

 

Rédaction web et SEO : Peut-on encore aller plus loin ?

A se demander si la prochaine évolution ne nous conduira pas à devoir intégrer également des signes de ponctuation dans les étiquettes, voire des smileys ?

La prochaine génération d’assistants vocaux apprendra-t-elle à décoder les émotions jusque dans les timbres et les intonations de voix ?

Sera-t-elle capable de les matcher avec des contenus éditoriaux dont la ponctuation et le style sauront traduire une émotion qui entre en résonnance ?

Quoi qu’il en soit, le travail du SEO et du rédacteur web a encore de beaux jours devant lui.

1 SEO :

pour “Search Engine Optimization” l’équivalent en français de “l’optimisation pour les moteurs de recherche“. Ce sont les techniques qui visent à améliorer la position d’un site internet dans les pages de résultats des moteurs de recherche. Cf. article détaillé “Qu’est-ce que le SEO ?

2 Triangle d’or de la recherche :

A l’aide d’une technologie appelée “Eye tracking“, on peut observer le mouvement des yeux et constater qu’en moyenne, la page de résultats de recherche est surtout regardée dans une zone presque en forme de triangle qui correspondait également aux 3 premiers résultats naturels renvoyés par l’algorithme de recherche.

L’évolution des interfaces (téléphone mobiles notamment) et la stratégie de positionnement des publicités Google ainsi que d’autres nouveautés, rendent plus difficile aux résultats naturels de s’y retrouver. Cela participe à faire diminuer le taux de click de ces résultats, au profit de la publicité ou de nouveaux éléments comme les résultats de réponse.

L’idée sous-jacente est d’éviter à l’internaute de quitter le moteur de recherche pour d’autres horizons sinon à cliquer sur un des liens payants en haut de tableau…  Entre pubs et contenus intégrés, seulement très peu parmi les résultats naturels de recherche peuvent espérer tirer leur épingle du jeu. Parmi eux, on trouvera des résultats qui à défaut d’être payants, permettent au moteur de recherche, de  garantir encore sa pertinence.

Assistance vocale : quelles conséquences pour le digital marketing ?

MB MEDIA DIFFUSION

DIGITAL MEDIA ET MARKETING INTERNET

PARTENAIRE DE LA STRATÉGIE MARKETING DIGITALE
COMMUNIQUER EFFICACEMENT AVEC LES MÉDIAS DIGITAUX

Retrouvez nos Services

Nos services d'accompagnement digitaux : Stratégie digitale, digital marketing, maintenance web avec WordPress, Production audiovisuelle, Référencement web, sponsoring, audit digitaux, etc.

Translate »